david

Allô la Terre, où es-tu ?

Bon, voilà quelques jours que j'ai quitté Arbonne pour rentrer en Bretagne.

Je ne sais pas quoi dire de ces 3 semaines, tellement elles ont été belles et fortes en émotion.

Des vacanciers, adorables, gentils, prévenants, toujours prêts à rendre service ou à faire plaisir (enfin, presque tout ^^).
De ce paysage, si différent de chez moi, mais tellement beau, surtout le soir, quand le soleil se couche entre les montagnes.
Et de mon équipe, fidèle au poste, les mêmes tarés avec quelques pièces supplémentaires toutes aussi chouettes.

J'arrive pas à reconnecter.
Et faut dire que certain éleveur de papillons ne me facilite pas la tâche.
Mais qu'importe, je me sens bien.
Vraiment.
Des étoiles dans les yeux et des papillons au ventre.
Et ça faisait longtemps.
Et ça fait trop du bien.
himym

Bilan juillet

Me voilà de retour de ma première colo...

Et je suis mitigée, parce que oui, je me suis bien amusée, j'ai fait de belles rencontres et certains mômes resteront dans ma mémoire un bon bout de temps.

Mais à côté de ça, je suis crevée, exténuée, mes nerfs ont été mis à rudes épreuves, j'ai eu l'impression d'exploser certains jours.
Je parlais des belles surprises de l'animation, et bien parfois, ça ressemblerait presque à un cauchemar dont on attend la fin, sans trop savoir pourquoi. Parce qu'on ne se sent pas à sa place peut-être.

Je reste quand même hyper fière de moi, d'avoir réussi à ramener un minibus d'Epinal en une journée, sans accident alors que je n'en avais jamais conduit de ma vie ! La classe à Dallas quoi !

Là, je vais hiberner jusqu'à dimanche. Et puis, zouh, je repars.
Mais plus tranquillement, je sais où et avec qui je vais atterrir et j'ai plus que hâte de les retrouver.
On va s'éclater (surtout que cette fois-ci je pars armée ! niak niak niak !)
david

les surprises de la vie

Pendant les sessions de BAFA, on raconte souvent que la promiscuité et la mise à l'écart du groupe par rapport à la société, ça crée des liens forts. Pour ceux qui ont vécu cette expérience, on passe une semaine avec des gens qu'on ne connait pas et quand on les quitte, on a le coeur déchiré.

C'est étrange parce que dans la vie de tous les jours, on croise des gens, souvent, pendant plusieurs années, et au final, on n'a jamais rien à leur dire.

Ce lien, je ne l'ai connu que dans l'animation. on vient pour bosser avec des inconnus et au bout de quelques jours, c'est comme si on se connaissait depuis des dizaines d'années.

Ce week-end, j'ai retrouvé mon équipe d'août dernier. On avait gardé contact, certes, mais de manière minimaliste, internet aidant.

Et pourtant, quand on s'est retrouvé, c'était un mélange de "on s'est quitté depuis 3 jours" et "mon dieu ça fait une éternité je suis trop heureuse de vous revoir". C'est étrange, parce que ces trois-là, je ne les ai connus que 2 petites semaines dans ma vie, mais je crois n'avoir jamais vécu d'aussi heureuses retrouvailles.

Bon, ça ne marche pas toujours, j'ai travaillé avec d'autres animateurs, pendant parfois plus de temps, et ce n'est pas pour ça que j'ai gardé contact ou que j'aimerai les revoir, même si je n'ai rien à leur reprocher.

Là, c'est différent. Je le sais.
Il me semble que c'est complètement réciproque.
Et ça, vraiment... y'a rien de mieux pour retrouver le sourire !
bsg

Ma foutue pompe sanguine

Ça fait un moment que je n’étais pas venue ici…

Je ne sais pas trop pourquoi j’y reviens d’ailleurs, j’avais pensé tout arrêter.

Et au final, j’ai toujours besoin de revenir un peu dans le coin.

 

En ce moment, c’est pas tout beau tout rose ! Y’a plein de trucs qui clochent, qui vont de travers… et je repense à quelqu’un que je devrais oublier je le sais trèès bien. Seulement on approche de la date de notre rencontre et forcément j’y songe.

 

On ne s’est pas parlé depuis tellement longtemps, il est passé à autre chose et ne cherche même plus à entrer en contact avec moi… C’est con. J’aurai pu faire quelque chose peut-être. Mais faut croire que je suis destinée à rester une pov’ fille pas dégourdie qui est incapable d’être claire et d’oser prendre des risques quand je suis intéressée.

 

Je devrais penser au couvent, je crois que j’y ferai une très belle carrière.

 

Je devrai sortir, voir du monde. Prendre des initiatives quoi. Mais je n’y arrive pas, je n’en ai même pas l’envie. Je ne comprends pas comment les gens font. Et c’est dans ces moments-là que je regrette de ne pas avoir eu un frère ou une sœur un tout petit peu plus âgé que moi qui m’aurait appris quelques trucs et donné quelques conseils. Ou alors ça n’aurait rien changé du tout.

 

Je ne me sens pas seule, ce n’est pas le souci.

 

Je me demande juste si j’y arriverai un jour. Il parait que c’est quand on a 20 ans qu’on doit profiter de la vie, sortir, rencontrer des gens, vivre d’amour et d’eau fraîche… On en est loin.

 

Comme d'hab, ça ne changera rien de l’écrire, mais ça fait du bien d’extérioriser un peu de temps en temps.


  • Current Mood
    melancholy melancholy
  • Tags
axelle

Juste bien

Il en faut du temps pour finalement se sentir bien avec ce qu'on a été.
Pour se rendre compte que le temps a passé, mais que ce n'est pas horrible ou terrifiant, que c'est juste normal et qu'on peut toujours aller de l'avant. Que la vie est là pour nous changer, nous mener à autre chose...

La personne que j'étais il y a trois ans, elle me plait toujours. Mais aujourd'hui, je me suis détachée d'elle, je la regarde avec un sourire aux lèvres, je suis heureuse de remarcher dans ses traces, je suis contente d'un long chemin qu'elle a parcouru, de l'évolution par laquelle elle a eu la chance de passer... Mais je ne l'envie plus.

C'était moi. C'est mon passé.

Je ne dis pas que j'ai changé tant que ça, je dis juste que ma vie n'a pas cessé après mon lycée, et qu'aujourd'hui, je fais plus de choses que je ne l'aurai jamais imaginé avant. Pas besoin de me demander où je serai dans 10 ans, quand je vois où j'en suis 3 ans après, je me dis que c'est impossible de prédire l'avenir.

Des choses espérées se sont produites, d'autres pas encore, et d'autres certainement jamais.
Et d'autres très belles choses me sont arrivées, totalement imprévues, mais qui m'ont permis de passer à autre chose.
Complètement.

On dit qu'il faut du temps pour guérir d'une histoire d'amour. C'est vrai.
Il faut aussi beaucoup de temps pour guérir tout simplement de son passé.
Accepter que ce qu'on a vécu à été beau et qu'il le sera toujours à travers nos souvenirs, mais qu'il ne "sera" plus jamais.
himym

Have you met… Barney Stinson ?

Je sais, je lui pique une de ses phrases favorites pour la revisiter, mais j’avais envie d’écrire quelques mots sur ce personnage aujourd’hui. Barney, c’est typiquement le genre de type qu’on préfère éviter dans la vraie vie. Celui sur qui on voudrait se défouler à coup de poings tellement il est ignoble et mesquin avec les femmes. Sauf que là, il n’est pas réel, il ne vit qu’à travers l’écran de la télévision, et du coup, il devient en quelques épisodes Le Type ! The Legen… wait for it… dary guy !

 

Voilà, Barney Stinson c’est ça :

Un collectionneur de filles d’une nuit.

Un amoureux transit des costumes qu’il porte à merveille (Suit up !).

Un grand fan de laser game.

Un magicien extra.

Un mec louche qui travaille dans une banque louche et qui fait des choses très louches pour gagner un salaire exorbitamment louche.

Un homme qui a toujours besoin de se sentir au-dessus de tous.

Un ami qui a toujours un truc à dire pour combler les blancs des conversations…


 

Parce qu’à chaque fois, c’est comme ça. Les types pas recommandables dans les séries, on apprend à connaître leurs mauvais côtés dès le début. Pas de surprises, pas de « oh non, quel salaud ! » (ou alors on le pense juste le temps du pilote)… Juste des phrases qui font mouche, des comportements plus que répréhensibles mais qui apportent tout le délire de la série, et des éclats de rire à gogo.

 

Quand on y réfléchit, HIMYM, ce n’est pas la série du siècle. C’est sympathique à regarder, certes, mais franchement, enlevez Barney et on perd tout l’intérêt.

 

Surtout que là, je me suis enfilée les 4 saisons en 2 semaines, et j’ai vu un très net changement qui m’a beaucoup plu. En fait, c’est comme pour tous les « bad boys », en fait, ce sont des blessés de la vie. Barney, sous ses grands airs de mec sûr de lui, il est très fragile.

 


Sa vie s’écroule le jour où il apprend que son frère gay va se marier, que sa première expérience sexuelle a été un désastre, qu’il va peut-être devenir papa avec une fille qu’il ne connaît pas, ou lorsque Ted décide de le rayer de sa vie ou qu'il devient le "fucking friend" de Robin…

 

Mais à chaque fois, tel le magicien qu’il est, il trouve un petit truc pour retourner la situation à son avantage. Et malgré le fait que ce soit pratiquement toujours dans les limites du raisonnable, j’aime voir les différents côtés de sa personnalité.

 

Oui, il est égoïste, mais il est prêt à tout pour aider ses amis à retrouver du boulot.

Oui, il est contre le mariage, mais quand Lily et Marshall se séparent, il n’hésite pas à aller la chercher sans prévenir personne.

Oui, il ne veut pas d’enfants, mais il saute de joie à l’idée de devenir tonton (sans compter le coup de la chaussette de Jérémy).

Oui, il joue souvent au type insensible, mais mettez-le en compagnon de son frère ou de sa mère, et vous verrez un petit gars charmant.

Oui, il collectionne les aventures d’un soir, mais son cœur semble s’être installé au Canada. Et même que c’est trop mignon à voir.

Oui, il est collant et parfois énervant à toujours se mêler de la vie des autres, mais il souffre d’un manque affectif dû à l’absence de son père.

Oui, il est matérialiste, entre son appart gigantesque et sa collection inépuisable de costumes, mais sans son argent, les 4 autres auraient loupé pas mal de choses dans leur vie.

Et oui, il se croit génial… et il l’est !

J’ai dit qu’il était prétentieux aussi ? Oui, bah ça, il le sait aussi. Tout le monde le sait de toute façon.


 

En résumant, Barney Stinson, c’est un peu l’anti-héros dans toute sa spledeur. Il n’essaye pas d’être gentil ou d’être méchant, il veut juste qu’on le voit, il veut être différent, et il l’assume pleinement. Et rien que pour ça, he is SO AWESOOOME !

Et est-ce que j'ai dit que Barney Stinson ne serait pas aussi Awesome s'il n'était pas interprété par le magnifique Neil Patrick Harris ? D'ailleurs, ça me fait rire, les commentaires qu'on peut trouver sur le web, soit disant parce qu'il est gay, on aurait pas le droit (nous les filles) de l'apprécier, et il faudrait remettre en cause la crédibilité de son personnage ? Que nenni, au contraire, c'est d'autant plus impressionnant quand on sait à quel point ils sont aux antipodes l'un de l'autre... Quoique, pour avoir regarder pas mal de talk-show dont il était l'invité, ça m'a l'air d'être un sacré numéro le NPH aussi. Si vous avez l'occas, regardez ses apparitions au Ellen DeGeneres Show, ses tours de magie sont tout simplement... légendaires !

Et pour le principe... nouveau design !! ^_____^
coeur

Mamamia !

Je reviens de mon week-end parisien...

J'ai vu Patrick sur scène, en tout intimité et en acoustique, un moment véritablement magique.

Je ne saurai même pas vous raconter ça, ça se vit des moments pareils !

Juste qu'à un moment, sur "Bouge", le casino de Paris s'est transformé en Dancefloor, avec des lumières partout comme dans un bal des années 30, c'était magnifique.

Merci encore pour ces instants-là Patrick.
On s'en fiche du reste, qu'importe ce que les gens pensent ou disent autour de moi et plus loin, parce que quand ce type-là monte sur scène, on oublie tout le reste.
Et c'est juste paradisiaque !
coeur

Dessin libre

Nouveau design, très épuré il est vrai. J'avais pas envie de me prendre la tête, juste de changer le header, et comme il y avait cette sublime photo de Katee qui me regardait... son petit sourire, qui semble dire "allez, c'est pas grave, BSG c'est fini mais nous on sera toujours là alors déprime pas !"

Plus facile à dire qu'à faire !
Enfin, j'ai encore 10 épisodes à voir. Donc, pour moi, c'est pas encore complètement fini !

Bref !
Voici un nouveau petit dessin (ça faisait longtemps !)



>> A noter : remise à jour de la section "coups de crayon" avec plein de Toby et quelques autres petits dessins !